Auto-entrepreneur: une opportunité!

Le statut d'auto-entrepreneur a été mis en place en janvier 2009 par le gouvernement français afin de permettre à tout les français, aussi bien ceux qui souhaitent se lancer dans un projet à temps plein, que ceux qui souhaitent bénéficier d'un complément de revenu (qu'ils soient salariés, fonctionnaires ou retraités), d'avoir un outil simple leur permettant de facturer en toute légalité et sans avoir à affronter la lourdeur habituelle de la gestion d'une entreprise. Autrement dit, chaque entrepreneur peut tester un projet d'entreprise à l'aide du statut d'auto-entrepreneur.

Caractéristiques du statut d'auto-entrepreneur

  • des formalités de création simplifiées, et réalisables en ligne
  • une dispense d’immatriculation au RCS (Registre du Commerce et des Sociétés) ou au RM (Répertoire des Métiers)
  • un calcul clair des charges sociales et fiscales à partir d'un taux forfaitaire sur le chiffre d'affaires (le prélèvement libération de l'impôt est une option, qui permet de bénéficier d'une exonération de taxe professionnelle pendant les 3 premières années d'activité)
  • des obligations comptables et déclaratives simplifiées
  • une franchise en base de TVA : l'auto-entrepreneur ne facture pas la TVA et ne la récupère pas

Points importants à vérifier avant de se lancer

  • Vous devez vérifier que le statut d'auto-entrepreneur est adapté à votre situation: certaines professions ne peuvent pas être exercées sous ce statut, il existe des seuils de chiffre d'affaires à ne pas dépasser, les déficits et autres frais ne sont pas déductibles du CA et sont donc pris en compte dans le calcul de vos charges.
  • L'activité doit être exercée sous forme d’entreprise individuelle et relever obligatoirement du RSI (Régime Social des Indépendants) ou de la CIPAV (Caisse Interprofessionnelle de Prévoyance et d’Assurance Vieillesse.

Dernière modification le : 12-10-2014